Jean-Paul Gaultier fait son cinéma

Jean-Paul Gaultier n’est finalement jamais là où on l’attend. Et quel plaisir de le retrouver pour une exposition étonnante où l’histoire de la mode croise celle du cinéma. Etes-vous fan des sulfureuses Marylin Monroe et Madonna ? Ah non… plutôt du viril Rocky Balboa ? Ou de Superman ? Et bien robes sublimes, corset à seins coniques, short de boxe et justaucorps de superhéros sont exposés à la Cinémathèque jusqu’au 16 janvier 2022 dans une petite exposition intéressante aux multiples références, alors avant de vous y rendre, révisez vos classiques !

Avec son audace, son extravagance et son inventivité, il est inutile de dire que l’univers et la personnalité de JG Gaultier s’adaptent parfaitement au monde du cinéma dont certains films nécessitent des costumes plus ou moins fantasques. A l’origine de son inspiration il y a le film Falbalas de Jacques Becker (1945) dont Gaultier dit : « Sans le défilé de Falbalas, je n’aurais jamais fait de ce métier ». Sans oublier la maison de couture de Pierre Cardin où il travailla à partir de 1970.

Dès les années 80 il devient le couturier star qui scénarise les défilés de mode au point de les orchestrer tels des grands spectacles, comme un écho aux grandes figures hypersexualisées du cinéma : face à Marylin Monroe, Marlène Dietrich et Brigitte Bardot avec leurs robes de femme fatale aux courbes impertinentes les cow-boys et les superhéros affichent leur virilité époustouflante ; John Wayne, Sylvester Stalone, Marlon Brando et Superman rivalisent de muscles et de machisme. Mais Gaultier s’inscrit dans son époque et insuffle une modernité visionnaire en phase avec les mouvements d’émancipation pour briser les tabous. Ainsi il fait défiler des personnalités de tout type physique (tailles, couleurs de peau, origine sexuelle), les hommes sont féminisés, les femmes fortes, puissantes et affirmées, et le look androgyne est incarné par la célèbre marinière.

« Quand, en 1976, j’ai présenté ma première collection à Paris, j’ai été considéré comme un iconoclaste, en marge du bon chic parisien. D’ailleurs, seuls les journalistes anglais et japonais ont parlé et écrit de façon positive sur mon défilé. C’est vrai que je n’étais pas d’accord avec le diktat selon lequel les femmes doivent être à tout prix « hyperféminines » (d’ailleurs ça veut dire quoi, au juste : porter des robes à volants, ou à motifs, avec des fleurs ou des petits oiseaux imprimés ? Pas mon genre !). À Londres, c’était l’inverse, je voyais des femmes aux attitudes rebelles. Il y en avait aussi au Palace, à Paris, mais à Londres, cette excentricité était partout : dans la rue, les allures étaient incroyables, avec un goût appuyé de la différence et toujours le sens de l’humour en plus ».

« Madonna qui arbore un bustier couleur chair aux seins télescopiques lors du Blond Ambition Tour en 1990, est devenue le symbole des femmes de caractère. En ce sens, mes seins coniques sont presque une agression érotique et paradoxalement une armure qui la protège en même temps : c’est la femme qui « agresse » par ses seins. C’est le pouvoir masculin et la sensualité féminine réunis. J’ai eu la chance de travailler à plusieurs reprises avec Madonna avec qui je partage une vision semblable de la féminité et de la masculinité : montrer la femme forte et l’homme objet » .

Cinémode par Jean-Paul Gaultier

La Cinémathèque

51 rue de Bercy

75012 Paris

Tel. 01 71 19 33 33

2 thoughts on “Jean-Paul Gaultier fait son cinéma

  1. @Barbara, hello ! Ton storytelling est génial et mets en valeur Les créations de JPG . Évasion, émotions, ambiance et patrimoine français de la haute couture ! La curiosité et l’enthousiasme procurent du plaisir alors foncez !

    J’aime

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s