Dubrovnik, la perle de l’Adriatique

C’est une forteresse fantasmagorique qui s’avance sur la mer dans le brouillard du mois de mars. Son charmant petit port de pêche est encore calme pendant la basse saison. Dubrovnik, « la perle de l’Adriatique » telle que l’a surnommée Lord Byron, est ceinturée d’une haute muraille qui laisse apercevoir ses toits de tuiles roses. De l’extérieur on ne soupçonne pas la beauté de ses trésors. Pourtant la vieille ville inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco depuis 1979 en conserve encore beaucoup.

Vieille ville de Dubrovnik, Croatie

Port de la vieille ville de Dubrovnik

Vieille ville de Dubrovnik, Croatie

Au XIIIe siècle la presqu’île devient une importante puissance maritime en Méditerranée et elle est convoitée par les pouvoirs voisins. Au XVe siècle, l’ancienne Raguse est une rivale de Venise, mais sa devise laisse déjà présager l’Histoire à venir : « La liberté ne se vend pas même pour tout l’or du monde ». La cité résiste encore face au joug de l’empire austro-hongrois et elle est finalement renommée Dubrovnik à la chute de ce dernier en 1918. Malheureusement le tremblement de terre de 1667 et deux siècles plus tard les bombardements du conflit armé de 1990 finissent de détruire certains trésors. Heureusement un grand programme de restauration est engagé par l’Unesco pour redonner à la vieille ville son faste d’antan.

Porte Ploce, Dubrovnik

Je pénètre dans la cité par la porte Ploce. Saint Blaise, le Saint patron de la ville nous observe au dessus de la porte. Les murailles sont impressionnantes et les rues en marbre ne peuvent laisser le voyageur indifférent. C’est un environnement de pierres sculptées ; aucune végétation en terre. Arrivée sur la rue principale de la vieille ville appelée Stradun, la perspective est belle. Je remonte la rue bordée de maisons patriciennes et partout autour de moi des monastères, des palais, des fontaines et des églises qui allient gothique, Renaissance et baroque de manière subtile. Les architectures sont magnifiques et certaines m’évoquent Venise. Au bout, le monastère des Franciscains dont le joli cloître verdoyant jouxte la plus vieille pharmacie d’Europe encore en activité, la Male Brace. Depuis 1317 on y fabrique des onguents magiques à base de lavande, de miel et de rose.

P1100962
Le Stadun, Dubrovnik
P1100968
P1100973
P1100979
Cloître du monastère des Franciscains

Il faut se perdre dans le dédale des rues pour admirer le charme des ruelles et parcourir les boutiques d’artisanat où l’on trouve de l’huile d’olive, des vins de la péninsule de Peljesac, et des biscuits artisanaux. Les femmes seront ravies de s’offrir le fameux bijou en filigrane or ou argent, emblématique de Dubrovnik. Quant aux hommes, saviez-vous que la cravate est originaire de Croatie? Ces foulards noués autour du cou faisaient partie du costume traditionnel des Croates du XVIIe siècle. C’est finalement l’article local qui a le plus envahi le monde entier aujourd’hui…

Au moment de passer à table les produits de la mer sont le choix à privilégier. Entre les calamars, les poissons, les huîtres et les langoustines, c’est un régal. Mes restaurants préférés? Le Proto et le restaurant du Pucic Palace avec son bar à vins attenant.

P1100957

Calamars grillés et petits légumes de saison

Ces jours-ci malheureusement le soleil n’est pas du tout au rendez-vous. Mais si vous choisissez Dubrovnik comme escale printanière aux beaux jours, n’oubliez pas de monter en téléphérique au Mont Srd pour voir le panorama, et faites la promenade du chemin de ronde des remparts pour admirer le coucher de soleil. J’imagine combien la ville doit être superbe quand la lumière d’or réchauffe les pierres sous un ciel bleu profond. Aux beaux jours je reviendrai pour sentir davantage les influences latines et méditerranéennes qui se mêlent de manière étonnante aux airs slaves. Et puis George Bernard Shaw a dit : « Si vous voulez voir le paradis sur terre, venez à Dubrovnik ».

Dubrovnik, vue du Mont Srd

Office du tourisme de Dubrovnik

Publicités

One thought on “Dubrovnik, la perle de l’Adriatique

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s