Bistrot parisien « Le verre siffleur »

Entre porte d’Orléans et Alésia, ce petit troquet est tombé à point nommé à l’heure du déjeuner pour deux copines parisiennes à l’envie de discuter. Loin des brasseries dont les terrasses donnent sur les avenues embouteillées et bruyantes de Paris, le restaurant Le verre siffleur est une jolie et simple découverte.

Depuis l’extérieur ce petit bistrot parisien semble charmant et ses ardoises de plats alléchants nous incitent à entrer. On découvre alors une petite salle dont les baies vitrées sont ouvertes sur le trottoir transformé en une terrasse d’été accueillante. Le lieu a quand même un certain cachet vintage : petits carreaux anciens au sol, bar en marbre en forme de U, vitre en verre dépoli, luminaire et miroirs art déco, banquettes rouges, damier noir et blanc et l’atypique et amusant compteur de boutons interrupteurs pour allumer les lumières.

Au niveau de la carte, on retrouve quelques grands classiques de brasserie mais les pointes d’originalités méritent qu’on les distingue : boudin basque au piment d’Espelette servi avec une purée maison et une pomme confite, verrine d’avocat écrevisses tartare de tomates et coriandre fraîche, ou encore la brochette de Saint-Jacques purée de pomme de terre parfum de truffe, sans oublier le plat du jour : magret de canard à la crème de miel moutarde à l’ancienne purée de polenta et nem de pommes et dattes. Et le fameux risotto crémeux de gambas, crème d’asperges vertes qui semble très apprécié par les critiques sur la toile. A tester une prochaine fois.

Avec ce joli soleil tant attendu pendant le printemps et qui montre timidement le bout de son nez en ce début d’été, j’ai choisi la salade de jambon sec, brick de chèvre, aubergines, melon et toast de tapenade et je n’ai pas été déçue tant chaque ingrédient était de qualité. Ce n’est pas souvent le cas dans d’autres brasseries où parfois soit la salade n’est pas assez assaisonnée, soit le jambon est trop gras, soit le pain est sec… et j’en passe. Ici tout est simple mais bon et joliment présenté. Le jambon était maigre, pas trop salé et coupé fin, le melon mûr et parfumé, les bricks de chèvre dorés à point, les aubergines fondantes et la tapenade délicieuse. Petit bémol sur les desserts dont la carte est certainement moins aboutie que celles des entrées et des plats. Pas d’originalité de ce côté-là et même si je suis moins adepte du sucré, le thé gourmand peut être encore nettement amélioré : une mini crème brulée qui tient dans une cuillère à café, une framboise fraîche, un macaron ordinaire heureusement rehaussés par une boule de glace chocolat plutôt bonne.

Quant au service, il est féminin simple et détendu à l’image du lieu. Rien ne manque, on est bien reçu et on s’y sent bien.

C’est donc finalement un petit troquet sans prétention, soigné et où le service, trop rare à Paris, est sympathique et efficace. Le bon rapport qualité/prix en fait un lieu incontournable du quartier où l’on a envie de revenir. A noter, le service est continu.

Quelques exemples de la carte : comptez entre 11 € et 18,50 € pour un plat.

– Croquant de gambas, sauce salsa et guacamole : 7,50 €

– Cannelloni aux cèpes, ricotta et épinards : 14,50 €

– Souris d’agneau rôtie aux herbes, jus d’olive et épices, purée maison : 15,90 €

– Lasagne végétarienne, salade roquette : 12,90 €

– Brochettes de poulet, légumes croquants, riz au safran, sauce satay : 13,90 €

Le verre siffleur

73, rue d’Alésia

75014 Paris

Tel. 01 40 47 08 34

Publicités

Exprimez vous !!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s